29 février 2012

Alphonse Allais

COMPLAINTE AMOUREUSE         Oui dès l'instant que je vous vis Beauté féroce, vous me plûtes De l'amour qu'en vos yeux je pris Sur-le-champ vous vous aperçûtes Ah ! Fallait-il que je vous visse Fallait-il que vous me plussiez Qu'ingénument je vous le disse Qu'avec orgueil vous vous tussiez Fallait-il que je vous aimasse Que vous me désespérassiez Et qu'enfin je m'opiniâtrasse Et que je vous idolâtrasse Pour que vous m'assassinassiez         Ecrit par Paul ARENE   ... [Lire la suite]
Posté par pause lecture à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 février 2012

Paul Arène

Bonjour à tous, Toujours autant investie dans la création de bijoux et de surcroît dans la conception du blog "Au Royaume de la Perle - Création" (non plus sur overblog mais sur blogspot qui est plus simple en matière de gestion) entièrement consacré à leur présentation, je vous livre un petit poême découvert au gré de mes pérégrinations sur le net. En attendant de plus amples lectures et donc des résumés plus conséquents !       SUR UN EVENTAIL               ... [Lire la suite]
Posté par pause lecture à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 septembre 2011

Larmatine

l'AUTOMNE   Salut ! bois couronnés d'un reste de verdure ! Feuillages jaunissants sur les gazons épars ! Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la nature Convient à la douleur et pàlaît à mes regards !   Je suis d'un pas rêveur le sentier solitaire, J'aime à revoir encor, pour la dernière fois, Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière Perce à peine à mes pieds l'obscurité des bois !   Oui, dans ces jours d'automne où la nature expire, A ses regards voilés, je trouve plus d'attraits, C'est l'adieu... [Lire la suite]
Posté par pause lecture à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 septembre 2011

Baudelaire

CIEL BROUILLE         On dirait ton regard d'une vapeur couvert ; Ton oeil mystérieux (est-il bleu, gris ouvert ?) Alternativement tendre, rêveur, cruel, Réfléchit l'indolence et la pâleur du ciel.   Tu rappelles ces jours blancs, tièdes et voilés, Qui font se fondre en pleurs les coeurs ensorcelés, Quand, agités d'un mal inconnu qui les tord, Les nerfs trop éveillés raillent l'esprit qui dort.   Tu ressembles parfois à ces beaux horizons Qu'allument les soleils des brumeuses... [Lire la suite]
Posté par pause lecture à 14:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 septembre 2011

Larmatine

"Le Lac" de Lamartine est un des 24 poêmes du receuil "Les Méditations poêtiques" publié en 1820. Il appartient au mouvement du Romantisme qui est apparu au XIXè siècle. Le romantisme privilégie notamment l’expression du moi et les thèmes de la nature et de l’amour.           LE LAC      Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages, Dans la nuit éternelle emportés sans retour, Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges Jeter l'ancre un seul jour ?   Ô lac ! l'année à... [Lire la suite]
Posté par pause lecture à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 août 2011

Verlaine

CHANSON D'AUTOMNE           Les sanglots longs Des violons De l'automne Blessent mon coeur D'une langueur Monotone.   Tout suffocant Et blême, quand Sonne l'heure, Je me souviens Des jours anciens Et je pleure   Et je m'en vais Au vent mauvais Qui m'emporte Deça, delà, Pareil à la Feuille morte.     Ecrit par Paul VERLAINE
Posté par pause lecture à 10:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 août 2011

Baudelaire

L'INVITATION AU VOYAGE               Mon enfant, ma soeur, Songe à la douceur D'aller là-bas vivre ensemble ! Aimer à loisir, Aimer et mourir Au pays qui te ressemble ! Les soleils mouillés De ces ciels brouillés Pour mon esprit ont les charmes Si mystérieux De tes traîtres yeux, Brillant à travers leurs larmes.   Là, tout n'est qu'ordre et beauté, Luxe, calme et volupté.   Des meubles luisants, Polis par les ans, Décoreraient notre chambre ; Les plus rares... [Lire la suite]
Posté par pause lecture à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 août 2011

Baudelaire

    A UNE PASSANTE      La rue assourdissante autour de moi hurlait. Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse, Une femme passa, d'une main fastueuse Soulevant, balançant le feston et l'ourlet ;   Agile et noble, avec sa jambe de statue. Moi, je buvais, crispé comme un extravagant, Dans son oeil, ciel livide où germe l'ouragan, La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.   Un éclair... puis la nuit ! - Fugitive beauté Dont le regard m'a fait soudainement renaître, Ne te... [Lire la suite]
Posté par pause lecture à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 août 2011

Baudelaire

    LE PORT                 Un port est un séjour charmant pour une âme fatiguée des luttes de la vie. L'ampleur du ciel, l'architecture mobile des nuages, les colorations changeantes de la mer, le scintillement des phares sont un prisme merveilleusement propre à amuser les yeux sans les lasser. Les formes élancées des navires, au gréement compliqué, auxquels la houle imprime des oscillations harmonieuses, servent à entretenir dans l'âme le goût du rythme et de la beauté. Et... [Lire la suite]
Posté par pause lecture à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 août 2011

A Chep's

UN JOUR, UN CHAGRIN     Le soleil s'éteint peu à peu et colore l'horizon d'un feu rougeâtre. Les cimes des montagnes se dessinent alors sur un fond de soleil couchant et se découpent en de subtiles ombres chinoises. J'admire ce curieux paysage pourtant éblouissant. Soudain mon esprit agité se noye dans l'horizon, ma tête bourdonne. Etourdie, je me renferme telle une coquille, enfouissant mon visage au creux de mes mains et laisse couler de chaudes larmes. Tout mon être sanglote et frissonne de chagrin, mais au fond de mon... [Lire la suite]
Posté par pause lecture à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :